Empreintes 22 : Jocelyne RENOU

DEBOUT

« I have a dream… », disait-il.

Il a rêvé. On l'a tué.

« I have a dream ! »

Ces mots, cette voix,

au tréfonds de son être.

Amarrés.

Un jour, se lever.

Une parole, un élan, un souffle.

Pour quel combat ?

« Je fais le rêve qu’un jour… »

dit-elle, et

Dans cette vie ou dans une autre.

Elle ou quelqu’un d’autre.

Un jour, debout !

Retour à l'accueil